Le burn-out peut-être un signe de changer de vie

dailes-fines_burn-out

Burn-out… Une notion qui s’est bien développée ces dernières années. J’ai rencontré des personnes percutées par des burn-out sans jamais comprendre réellement pourquoi elles rechutaient. Pour ma part, je crois qui si vous n’en sortez pas, c’est que vous n’êtes plus à votre place, votre âme souhaite vous montrer un nouveau chemin de vie, celui qui correspond à votre potentiel divin et à vos dons qui émergent en vous. C’est ce dont j’ai expérimenté et qui m’a emmené à changer de vie pour ne pas revivre ce blocage. Voici mon parcours.

 

Ce jour est une date qui marque un tournant dans ma vie, le diagnostique d’un surmenage ! Car oui, pour ma part, je ne l’ai pas vu venir… Et pourtant, il m’a mis face à ma vie, mes choix et le non sens que je vivais…

1 an après mon burn-out, l’heure est au bilan et surtout au partage d’un parcours de prises de consciences qui j’espère pourra en inspirer d’autres… Depuis, j’ai littéralement changé de vie (quitter mon travail, laisser ma maison, nouveau pays, nouvelles rencontres et nouveau projet !). C’est ce que je nomme guérir par l’éveil, transformer une épreuve pour se ré-aligner à son chemin de vie.

Burn-ut après l’éveil spirituel 

Le burn-out, comme toute réaction du corps, est un signe pour nous montrer un dysfonctionnement dans notre vie. J’ai pu constater que les surmenages arrivent après les prises de conscience, lorsque nos chakras sont réceptifs aux énergies, aux mondes subtils et à la compassion. L’année dernière j’étais dans l’éveil des consciences et la guérison, sauf que mon quotidien ne faisait plus sens avec toutes les prises de conscience et les guidances que je recevais en grand nombre. Il n’y avait plus de cohérence entre ce que je savais et ce que je vivais réellement au quotidien. C’est alors qu’un premier décalage s’installe en moi. Car il faut bien l’avouer, pour mener le quotidien dont je m’étais imposé, il fallait être en mode robot pour le continuer. Après une ouverture de conscience à son essence divine, c’est impossible de continuer sauf dans la souffrance.

Ainsi, les  »ennuis » ou plutôt de nouveaux cadeaux de la vie pour me réveiller se sont invités… Peu à peu je me sentais prise au piège, dans l’impossibilité de bouger ou de changer quoique se soit de ma vie, si je le faisais je me m’étais en insécurité et je sentais que je pourrai sombrer encore plus. A cet instant précis, on ne voit qu’une impasse à sa vie… On se voit résoudre à rester dans un travail qui nous sécurise. Oui, et pourtant ! Cette impasse se présente à nous pour nous mener à une guérison complète. Et le burn-out est le signe parfait pour cela. Regarde en toi et tout deviendra clair. Regarde en toi et les portes s’ouvriront !

J’ai médité chaque jour, observé mes troubles, mes peurs, mes blessures.

Il en est ressorti une plus grande connaissance de moi-même. Mes dons, mon chemin de vie à pris forme en mon cœur et l’appel devenait de plus en plus fort. Alors j’ai épuré, travaillé sur mes parties souffrantes, je regardais en moi comme dans un miroir. Je regardais aussi les autres comme des enseignants ! Fini la dualité avec ce qui devrait être et ce qui est réellement. En fin de compte, il se produit ce que nous créons chaque jour et c’est encore à nous à mettre notre énergie dans la direction qui résonne en nous ! Au fur et à mesure que mes peurs ont été apaisées par la méditation, j’ai épuré mes blessures par les guidances et Ho’oponopono. L’alignement obtenu de mon être a déclenché une vague de synchronicités. Certes, je n’étais plus à ma place dans le quotidien que je vivais, mais toutes les solutions pour en sortir sont venues à moi : des rencontres, des propositions, des signes d’êtres chers semés sur ma route, le cœur qui vibrait à la réalisation de sa mission… J’avais enfin ouvert le canal pour œuvrer avec l’aide de l’univers. Tout devenait clair et limpide face à chaque parcelle de vie que j’avais vécue. Mes plus grandes souffrances sont devenues mes meilleures atouts. J’ai basculé mon énergie vers une nouvelle route, celle du cœur. Cette route passe essentiellement par le bien-être de soi avant toute chose.

 

IMG_8620

Les burn-out émotionnels

J’ai ainsi compris que le burn-out vécu était avant tout émotionnel ! Il n’était en rien lié avec la quantité de travail et de tâches quotidiennes que j’avais à réaliser ! Non, non, il était lié à mon émotionnel trop longtemps étouffé pour continuer d’avancer coûte que coûte. Parce que c’est ce qu’on nous dit après un grand choc émotionnel, après un deuil foudroyant on nous fait croire qu’il faut continuer à avancer. Et pourtant, c’est tout le contraire que nous devons faire. Après une vague de douleur émotionnelle, nous devons nous arrêter le temps qu’il faut, pour mieux repartir… Pendant ce temps d’arrêt, le repos et l’écoute de soi sont à prioriser. Aucune culpabilité à avoir face au travail qui n’est pas fait… O combien je sais que c’est perturbant quand on est consciencieux, mais pour une fois tournez cette qualité pour vous servir et vous guérir. Soyez consciencieux avec vous-même ! Car le premier (et le seul vrai) travail que nous avons à faire est sur soi-même.

Le burn-out émotionnel reste longtemps caché car nous déployons beaucoup d’énergie pour faire taire nos émotions et nous prouver que notre vie est belle, que nous pouvons en profiter pleinement. Alors on se met en plus de notre travail et de nos contraintes quotidiennes, à prévoir des sorties, des voyages… Plus on avance et plus on remplit son temps libre de belles choses pour se sentir vivre. Mais en fait, nous ne faisons que fuir nos émotions qui nous rattrapent tôt ou tard. C’est aussi pour cela que la vie est illusion, vous avez tout, vous sortez souvent, visitez de belles choses et pourtant un jour vous craquez !

Le constat est simple, vous avez cherché à l’extérieur de vous ce qui se trouve en vous. Vous avez voulu oublier vos souffrances au lieu de les vivre pleinement.

Sans se travail de fond, vous ne pouvez mener une vie en conscience.
Chaque acte non conscient vous égare du chemin, vous cache les potentiels qui s’offrent à vous pour réaliser votre chemin de vie.

En toute honnêteté, c’est lorsqu’on accueille pleinement nos émotions qu’on s’allège et qu’on peut prendre son envol.
C’est ainsi qu’après un burn-out s’en vient une nouvelle vie rendue possible grâce au nettoyage intérieur.

Présentement, je suis heureuse de cette expérience vécue. J’en remercie la vie et mes guides. J’en connais les obstacles et les retours en arrière qui nous appellent, mais aussi cette force qui nous pousse pour mettre en oeuvre la belle mission de vie qui nous attend. C’est donc une grande joie pour moi que d’aider dans mes accompagnements ceux qui sont encore dans l’illusion de l’impasse. Avec les accompagnements déjà réalisés sur le burn-out, c’est à chaque fois des personnes qui sont prêtes à vivre leur mission de vie, mais que la médecine conventionnelle cherche à guérir pour rester dans le moule du monde actuel. Ne vous méprenez pas, car les rechutes seront nombreuses avant une autre maladie plus grave ! Vous êtes dirigé vers votre lumière intérieure, ne laissez personne l’éteindre ! Ainsi, on ne soigne pas un burn-out pour rester adapté à une société malade… On s’en sert pour ouvrir notre conscience et vivre en vibration avec son âme, pour œuvrer pleinement au nouveau monde qui émerge.

Chaque épreuve de vie est là pour nous élever et non nous scotcher sur place dans notre routine ! A vous de transcender et d’inverser les choses !

Conseils :

  • Le premier pas pour changer de vie est de lever les voiles sur nos illusions

  • Tout ce qui arrive a un sens, à toi de le faire émerger

  • Pour vivre un changement en conscience : Recentrez – Libérez – Reconnectez

  • La dualité crée un déséquilibre.

  • Vous avez la clef de tous vos blocages

  • Plus vous êtes aligné, plus l’univers vous ouvre les portes

 

About the Author: D'Ailes Fines

8 Comments

  1. Répondre Sab

    Je suis en pein dedans depuis l’automne 2016, je viens de rechuter il y a 15 jours, merci pour l’article, bonne continuation, cordialement

    • Répondre D'Ailes Fines

      Merci pour votre témoignage. Je vous envoie plein de pensées positives pour vous permettre de transcender cet état et trouver vos ressources infinies pour une nouvelle direction à prendre <3

  2. Répondre Louise Pinsonneault

    Excellent article..Je vais le lire et le relire.C’est exactement cela.Arrêt de travail 9 mois en 2015 et rechute depuis janvier mais cette fois-ci avec des acouphènes très forts et crises de panique.Je vis depuis trop longtemps une situation qui est trop pour moi.Prise de conscience faite…reste le changement.

    • Répondre D'Ailes Fines

      La prise de conscience est le premier pas vers la délivrance. Je vous souhaite de belles transmutations dans votre vie, où tout sera possible et dans le bien-être !

  3. Répondre Manon Tetreault

    Infiniment merci ! ,pour avoir passé par la et aujourd’hui diagnostiqué Bipolaire , avec une très faible dose de médicament , c’est le yoga qui m’as le plus remis sur pied

  4. Répondre Jacques

    Vous écrivez: « Ne vous méprenez pas, car les rechutes seront nombreuses avant une autre maladie plus grave ! Vous êtes dirigé vers votre lumière intérieure, ne laissez personne l’éteindre ! Ainsi, on ne soigne pas un burn-out pour rester adapter à une société malade… On s’en sert pour ouvrir notre conscience et vivre en vibration avec son âme, pour œuvrer pleinement au nouveau monde qui émerge ».
    Je vous remercie pour cet écrit… l’ensemble de l’écrit… si juste et si vrai… qui fait écho bien entendu en moi… dans le vécu du burn-out mais également dans notre cheminement spirituel…
    En repos pour « Burn-out depuis 4 mois… quelque fois, quelques heures ou quelques minutes durant mes journées, je suis tenté de retourner vers ce qui m’a malmené… par sécurité… par doute sur ce grand saut que je m’apprête à faire… j’en suis là ces jours-ci… heureusement, des signes, des voix amies, me conforte dans ma nouvelle orientation… la lecture d’Eckhart TOLLE aussi…
    car vous l’avez très bien exprimé: « J’en connais les obstacles et les retours en arrière qui nous appellent, mais aussi cette force qui nous pousse pour mettre en oeuvre la belle mission de vie qui nous attend. »…. J’y suis presque 😉
    Merci pour votre témoignage…

    • Répondre D'Ailes Fines

      Merci à vous pour votre retour et vos ressentis face à ce texte. Belle continuation dans la prise de conscience de qui vous êtes… Vous pouvez en réaliser de grandes et belles choses !!!!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *